in

Attaque de Bangourain : Le roi et ses notables au chevet des populations

Attaque de Bangourain : Le roi et ses notables au chevet des populations

Après les attaques criminelles de l’arrondissement de Bangourain, département du Noun, région de l’Ouest Cameroun, le Rois des Bamouns, ainsi que l’armée royale est allé à la rencontre du peuple traumatisé de Bangourain pour leur donner un message de réconfort, de soutien et d’accompagnement, apprend-on.

Attaque de Bangourain : Le roi et ses notables au chevet des populations
L’armée royale Bamoun au chevet des populations sinistrées de Bangourain – DR

« L’armée Royale Bamoun (les Pankas) est descendue sur je terrain à Bangourain pour s’enquérir de la situation avec à sa tête, le chef d’État-major chef des armées, Tupanka. Cette forte délégation était aussi accompagnée de l’A1 et des Pâhda Mâjon. De retour sur Foumban, le Tupanka et ses Pankas a présenté la situation au Roi des Bamoun, S.M. Ibrahim Mbombo Njoya.», indique Natacha Fadimatou Mimche Bengono dans une publication sur sa page Facebook.

Tout est revenu à la normale dans cette localité et que le peuple Bamoun est prêt à contrecarrer les prochaines menaces et qu’il n’y aura pas de vengeance sur les frères et sœurs de la partie anglophone du pays. « En résumé, la situation est maîtrisée à Bangourain et aucune surprise ne sera possible dès à présent et il n’y aura non plus aucune vengeance aveugle contre nos frères du Nord-Ouest. Toutefois, si d’aventure les terroristes revenaient sur le territoire Bamoun, ils sont servis. Le Cameroun veut la paix et vivra dans la paix. Avis donc aux apprentis révolutionnaires », précise Natacha Fadimatou Mimche Bengono.

Pour rappel, le Chef de l’Etat a aussi reconforté les populations sinistrées de Bangourain à travers des dons divers comme l’a rapporté LeBledParle.com. Le SDF dans un communiqué de presse accuse Paul Biya et son Gouvernement d’être responsable de cette situation.

Ci-dessous, l’intégralité du post de Natacha Fadimatou Mimche Bengono.

Les agents de la déstabilisation de notre pays se sont trompés de cibles. A y regarder de près, même si nous déplorons les morts de l’attaque de Bangourain qui était l’attaque de trop, Le peuple Bamoun s’est levé, tout parti politique confondu, pour parler d’une seule voix et dire non à la barbarie. L’armée royale, avant garde de l’armée républicaine est sortie pour rassurée la population de ne pas céder à la provocation et surtout de rassurer le Roi que son peuple peut dormir en paix.

L’ennemi sait désormais que le peuple Bamoun ne rigole pas et ne joue pas avec la Nation. Le Noun n’est pas la Menoua et ne sera jamais un terrain de jeu des apprentis révolutionnaires.

L’armée Royale Bamoun (les Pankas) est descendue sur je terrain à Bangourain pour s’enquérir de la situation avec à sa tête, le chef d’État-major chef des armées, Tupanka. Cette forte délégation était aussi accompagnée de l’A1 et des Pâhda Mâjon. De retour sur Foumban, le Tupanka et ses Pankas a présenté la situation au Roi des Bamoun, S.M. Ibrahim Mbombo Njoya. En résumé, la situation est maîtrisée à Bangourain et aucune surprise ne sera possible dès à présent et il n’y aura non plus aucune vengeance aveugle contre nos frères du Nord-Ouest. Toutefois, si d’aventure les terroristes revenaient sur le territoire Bamoun, ils sont servis. Le Cameroun veut la paix et vivra dans la paix. Avis donc aux apprentis révolutionnaires.

Natacha Fadimatou Mimche Bengono

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Paul Eric Kingue promet pour 2019 d’ « œuvrer pour l'effacement et le bannissement total du RDPC »

    Paul Eric Kingue promet pour 2019 d’ « œuvrer pour l’effacement et le bannissement total du RDPC »

    Vidéo : Eto’o et Drogba "mettent le feu" sur une scène en Côte d’Ivoire

    Vidéo : Eto’o et Drogba “mettent le feu” sur une scène en Côte d’Ivoire