in

Après le décès de Monsieur Hamidou Beka, l’honorable Nourane Foster appelle les enseignants à mener le combat « jusqu’au bout »

Après le décès de Monsieur Hamidou Beka, l’honorable Nourane Foster appelle les enseignants à mener le combat « jusqu’au bout »

La députée du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(Pcrn) appelle les enseignants à poursuivre la grève au nom de leur défunt collègue.

Après le décès de Monsieur Hamidou Beka, l’honorable Nourane Foster appelle les enseignants à mener le combat « jusqu’au bout »
M. Hamidou Beka (c) Droits réservés

La mort de sieur Hamidou Beka, professeur d’Education physique et sportive(Eps) au lycée de Beka dans la région du Nord, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Pas une âme sensible n’est restée amorphe à la suite de l’annonce de la disparition brusque de cet enseignant de 39 ans ce 8 mars 2022.

Dans la foulée, l’Hon. Nourane Foster invite les seigneurs de la craie à poursuivre le combat : « Priver un individu de son dû pendant 10 ans, est une sorte d’agression morale et psychologique. Face à cela, il ne sert à rien de pleurnicher sur les réseaux sociaux. Face à l’agression, il faut se défendre légitimement. Je sais me défendre vous le savez. Cers enseignants défendez-vous pour Monsieur Hamidou, menez le combat jusqu’au bout », a écrit ‘élue de la Nation sur sa page Facebook ce 9 mars 2022.

Formé au Cenajes de Maroua dans la région de l’Extrême-Nord, le défunt a dispensé les cours d’Eps au lycée de Beka depuis le 5 mars 2012 « sans matricule, ni salaire » comme il le laissait entendre dans une vidéo réalisée dans la mouvance de la grève des enseignants portée par le mouvement « On a trop souffert »(OTS). Il passe son arme à gauche alors qu’il était déjà en cours d’intégration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La Commission des Droits de l’Homme du Cameroun appelle à un cessez-le-feu dans les régions anglophones

    La Commission des Droits de l’Homme du Cameroun appelle à un cessez-le-feu dans les régions anglophones

    Rigobert Song a rendu visite à Jean Pierre Amougou Belinga

    Rigobert Song a rendu visite à Jean Pierre Amougou Belinga