in

André Luther Meka réagit au recrutement d’Okala Ebodé comme enseignant à l’Université de Douala

Luther_Meka_Andre_rpc.jpg

D’après le militant du RDPC, le recrutement du Trésorier national adjoint du MRC Okala Ebodé comme enseignant à l’Université de Douala corrobore la thèse selon laquelle : « la magnanimité et l’ouverture du président Biya est au-delà des espérances ».

 

 

Luther_Meka_Andre_rpc.jpg

Fervent militant du MRC et critique du régime en place, Joseph Thierry Okala Ebodé vient d’être recruté à l’Université de Douala quelques mois après avoir soutenu son doctorat. Au moment où cette annonce est sujette à des analyses de toutes sortes, André Luther Meka l’explique dans une tribune partagée le 10 mars 2021 sur son Facebook. Lisez plutôt.

Le Trésorier National Adjoint du MRC OKALA EBODE vient d’être recruté par l’administration universitaire de Douala assistant. Par cet acte républicain, les responsables de l’université de Douala démontrent l’égalité des chances de tous les camerounais sur les postes à pourvoir dans la fonction publique. Seulement, les investisseurs du discours de haine dans ce parti doivent revoir leurs copies. D’abord la nomination de Fo’o Dzakeutonpoug a fait un tollé général. Les partisans de ce parti l’avaient affublé de tous les noms d’oiseaux : traite, gombiste, opposant complotiste et collabo, ce fut effroyable pour cet avocat international qui a fait ses preuves sur le Plan international et dans la lutte des plus pauvres dans son pays. Que dire de la nomination de l’un des journalistes les plus rigoureux au Cameroun en termes d’éthique ? Denis Kwebo nommé aux droits de l’homme a été tancé et caricaturé pendant plus d’un mois dans les réseaux considéré comme un journaliste traitre.

Il est important de le dire, le Cameroun a atteint un niveau paroxysmique d’ouverture et de Dialogue. Une vision qui émane du pacifiste et Homme de paix le Président Biya. Aujourd’hui et plus que jamais je me tourne vers le MRC. Okala Ebode est-il traître ? N’a-t-il pas le droit comme tous les camerounais de travailler pour la politique de l’éducation planifiée et programmée par le président Biya? A-t-il le droit de bénéficier d’un acte administratif signé par le ministre d’Etat fidèle des fidèles du président Paul Biya? De toute évidence, c’est la reconnaissance mondiale et nationale que Paul Biya est le président élu de tous les camerounais et leur président et qu’ils font définitivement et à jamais allégeance. La magnanimité et l’ouverture du président Biya est au-delà des espérances.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les derniers jours d’Hamed Bakayoko

    Les derniers jours d’Hamed Bakayoko

    Pascal Messanga Nyamding sur Radio Equinoxe : «La bataille de succession au RDPC sera horrible »

    Pascal Messanga Nyamding sur Radio Equinoxe : «La bataille de succession au RDPC sera horrible »